Rép Dom - pour voyager en solo

Toute la République Dominicaine en routard et en dehors des sentiers battus ou ECO-Tourisme
 
AccueilPortail**RechercherFAQS'enregistrerConnexion
Joyeuses fetes 2008 et Bonne Annee 2009
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Rép Dom - pour voyager en solo sur votre site de social bookmarking
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 339 le Dim 24 Mar - 21:39
Autres Forums

Partagez | 
 

 Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernard-L
Posteur de confiance
Posteur de confiance


Nombre de messages : 27
Age : 71
Ville de residence a preciser : 38340 Voreppe France
Régions préférées ou choisies : Bayahibe - Samana - Sud Ouest - Nord Ouest
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour   Mar 19 Fév - 10:43

Dès le démarrage de ce forum, Jean Pierre m’avait demandé d’y raconter mon périple, effectué début 2007 (24 Janvier-16 Février).

Ça fait donc un an que je suis rentré de ce fabuleux voyage en Rep Dom. Ce qualificatif n’est pas de trop, car rien à voir avec mon séjour de l’année précédente (à Bavaro, 10 jours en tout inclus, heureusement le village dominicain d’ El Cortecito à proximité et quelques bonnes excursions). La découverte de ce pays fut néanmoins suffisante pour me donner envie d’y revenir, mais j’avais aussi pris conscience qu’on pouvait faire autrement que le tout inclus, ne pas rester au même endroit et aller davantage au contact des gens.
Mes souhaits ont été largement concrétisés au cours du périple fait EN SOLO, que je vous rapporte ci-après, mais qui sans l’aide de Jean Pierre, n’aurait pas été ce qu’il a été, et sur lequel aussi je me suis déjà beaucoup exprimé sur le forum repdom.aceboard.

Compte tenu des différentes étapes, difficile de rester dans le cadre prédéfini, ça risque aussi d’être un peu long, il y a tellement de choses à dire et ça me passionne, mais je vais faire au mieux, et détaillerai les excursions séparément. Vous pouvez aussi aller voir mes comptes-rendus sur le forum repdom.aceboard. Mais tout ça a encore mieux sa place dans ce forum ci, et si ça peut donner envie à certains de faire pareil tant mieux, je me ferai un plaisir d’apporter quelques précisions complémentaires pour ceux qui le souhaiteront.
J’espère encore faire mieux la prochaine fois, en recherche de la Rep Dom authentique, et essayer aussi d’apporter ma modeste contribution à un espèce "d’éco-tourisme équitable et durable".

Après essai infructueux hier soir, je vais devoir décomposer mon récit en plusieurs messages. Ci après le premier point de chute, les autres suivent :


" Périple" JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour
1/ Premier point de chute : JUAN DOLIO (Guayacanes très précisément)

Arrivant par LAS AMERICAS (vol sec Air France) et en sortant de l’aéroport vers 19H00, il me fallait faire étape pas très loin. Guayacanes fut un court passage (3 nuits) avant les 2 pôles principaux de mon séjour : Bayahibe et Las Terrenas.

- Parcours LAS AMERICAS – GUAYACANES : en taxi (pas d’autre possibilités depuis l’aéroport, et de nuit il valait mieux) : 40 $US (tarifé, pas de négociation)

- Hôtel : PLAYA ESMERALDA, réservée avec ILES RESA par internet, seul tout inclus du périple (ne fonctionne que comme ça d’ailleurs, même en achat indépendant). Note 7/10 pour la prestation- Appréciation sur GUAYACANES : Choisi pour être plus au calme qu’à Boca Chica, et à l’écart du tourisme de masse, le village est situé à 4 km env de JUAN DOLIO et de sa zone hotelière, il bénéficie d’une grande plage publique fréquentée par les Dominicains, jouxtant celle de l’hôtel, et où nous avons apprécié de nous balader, n’étant pas des adeptes des transats toute la journée. Nous avons fait le tour du village aussi, une fois, en fin d’après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard-L
Posteur de confiance
Posteur de confiance


Nombre de messages : 27
Age : 71
Ville de residence a preciser : 38340 Voreppe France
Régions préférées ou choisies : Bayahibe - Samana - Sud Ouest - Nord Ouest
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour   Mar 19 Fév - 10:49

" Périple" JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour : suite

2/ Deuxième point de chute : BAYAHIBE

J’avais d’abord choisi BAYAHIBE pour sa situation : mer Caraïbes, abrité du vent (que j’avais trouvé un peu trop fort l’an dernier à Bavaro). J’avais vu aussi, en y passant l’an dernier, qu’il y avait, un vrai village, encore des pêcheurs, ceci confirmé d’ailleurs par quelques bouquins, et surtout ensuite par le site RD-W et les animateurs du forum repdom.aceboard (Jean Pierre en particulier). Je voulais aussi aller à la rencontre des Dominicains, m’étant un peu senti frustré en la matière l’an dernier, Bayahibe était donc devenu incontournable pour ce voyage.

- Parcours GUYACANES - BAYAHIBE : en "guagua" (avec les conseils pris sur le forum repdom.aceboard et auprès de Jean Pierre en particulier). 2 changements de véhicule pour ce trajet, le premier à San Pedro de Macoris (je n’ai pas pu attraper la guagua directe pour LA ROMANA), le deuxième à La Romana (les guaguas pour Bayahibe ne partent que de là), mais tout c’est bien passé.

- Hôtel : HOTEL BAYAHIBE, réservée avec Jean Pierre (9 nuits + petit déj très copieux). Note 9/10 pour la prestation

- Appréciation sur BAYAHIBE : Village attachant, avec une véritable âme, l’impression de se trouver "immergés" dans la vie locale. L’afflux de touristes n’était pas vraiment perceptible, excepté sur la plage des catamarans aux heures de départ et d’arrivée, mais sinon j’ai toujours eu l’impression d’être chez les Dominicains et pas ailleurs.

En semaine la plage publique était peu fréquentée, disons pour une petite moitié d’Européens et une grosse moitié de Dominicains et beaucoup d’espace. Le week end (dimanche surtout) elle se peuplait bien davantage, mais de Dominicains, ce qui nous a valu le plaisir d’être complètement au milieu d’eux, ils avaient l’air plutôt contents de cette situation, en tout cas nous avons été gratifiés de beaucoup de sourires. Nous avons largement préféré cette plage à celle de Dominicus où nous sommes allés 2 fois, elle est effectivement très belle, eau plus limpide, mais beaucoup plus d’européens et trop "encadrée" par les resorts (Viva Wyndham et Iberostar) avec touristes en masse sur leurs transats.

A BAYAHIBE il y a eu les excursions bien sûr, réalisées avec Jean Pierre : Altos Chavon par bateau en remontant le rivière, et surtout SAONA (Canto de la Playa avec langouste) : inoubliable. Mais j’en parlerai séparément.
Il y a eu aussi quelques balades en solo : Ballade à pied sur le littoral sauvage, le sentier qui relie le village à Dominicus en longeant la mer vaut déjà la peine, avec ces criques sauvages. On retrouve ensuite le littoral sauvage après la plage du dernier hôtel (Canoa), et après on poursuit pour le Parc del Este.

Nous sommes allés aussi à la ROMANA (en guagua), et également, toujours en bus local, nous somme allés à BOCA DE YUMA (l’excursion de Jean Pierre n’était pas encore opérationnelle). Nous avons fait cette escapade grâce à ses conseils, ravis de découvrir ce "bout du monde" au paysage surprenant, rappelant un peu la Bretagne, mais sous un soleil de plomb et avec quelques cocotiers, village alangui, le calme absolu, un vrai dépaysement, d’autant plus que ce jour là, nous n’avons pas vu un seul européen de la journée depuis que nous avions quitté la guagua de Bayahibe.

Il y a aussi à BAYAHIBE des compatriotes très attachants, qu’on a vraiment envie de revoir : Jean Pierre, qui réellement nous "attendait", et de plus, toujours prêt à rendre service, et pas uniquement pour les conseils si précieux liés au tourisme. Encore merci à toi J.P., je l’ai déjà dit par ailleurs, mais je ne le dirai jamais assez.
Il y a aussi Charly et Anita (Restaurant ESPERANZA, qui a du changer d’endroit depuis), dont la qualité des repas servis n’a d’égal que leur gentillesse.
J'ai donc quitté Bayahibe non sans un petit pincement au coeur le Lundi matin 5 Février 2007, destination Las Terrenas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard-L
Posteur de confiance
Posteur de confiance


Nombre de messages : 27
Age : 71
Ville de residence a preciser : 38340 Voreppe France
Régions préférées ou choisies : Bayahibe - Samana - Sud Ouest - Nord Ouest
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour   Mar 19 Fév - 10:54

" Périple" JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour : suite

3/ Troisième point de chute : LAS TERRENAS

J’avais d’abord choisi L.T. pour ce que j’avais pu en lire sur différents guides, pour ses plages, pour sa nature environnante, pour sa position géographique permettant de bien profiter de la péninsule, et grâce à tout le complément d’informations obtenu sur le forum repdom.aceboard.

J’avais prévu 8 nuits, voulant aller voir ensuite Rio San Juan (pour 2 jours seulement), destination que j’ai finalement zappée, pour profiter davantage de LAS TERRENAS, au rythme local, perdant un peu la notion du temps.

- Parcours BAYAHIBE – LAS TERRENAS via Sabana de la Mar et Samana : Celui-ci a été le plus typique dans le domaine "voyager local", le plus long aussi, une petite aventure, mais inoubliable. Tout c’est bien passé, sans galère, encore une fois grâce aux conseils de l’équipe repdom.aceboard et de Jean Pierre en particulier.

Nous avons pris la 1ère guagua de Bayahibe, partie à 7H15 pour La Romana, de là une navette gratuite pour le terminal de bus à la sortie de la ville où nous prenons un autre bus jusqu’à San Pedro de Macoris. De là il fallait partir pour Sabana de la Mar, par Hato Mayor. On a du faire une légère erreur pour la guagua, car nous sommes partis au bout d’une bonne demi heure et avons du changer à Hato Mayor, pour arriver à Sabana del Mar à 11H45, ce qui fait quand même 4H30 depuis Bayahibe. On a vu depuis que d’autres l’on fait direct et un peu plus vite. Assez folklo cette dernière partie, la guagua très chargée, en passagers et marchandises (les guaguas livrent aussi dans les villages traversés). Déjà le décor a bien changé par rapport à ce que nous connaissions de la RD, une fin de parcours quasi montagneuse, la descente sur Sabana de la Mar, un bout du monde, et la découverte de la baie de Samana.

Après un déjeuner dans un restaurant local dominicain, nous avons pris le bateau de 15H00 pour la traversée de la baie de Samana (folklo également – nous étions 5 européens seulement, les seuls croisés sur tout ce parcours). Arrivée à Samana vers 16H15, la traversée m’a laissé largement le temps d’apprécier ce paysage totalement nouveau, relativement montagneux, une nature vraiment exubérante, des forets complètes de cocotiers, plus hauts et plus denses qu’ailleurs, très impressionnant avec le relief. Superbe aussi l’arrivée au petit port de SAMANA, ensuite le Malecon, l’assaut des taxis, les moto-conchos équipés genre pousse-pousse (très typique de Samana), et que nous avons pris pour rejoindre la place du marché (petit aperçu de celui-ci et de son ambiance particulière, même aux alentours de 16H30) où là nous avons pris une guagua (sans porte latérale) jusqu’à El Limon. et ensuite 2éme guagua (pick up) jusqu’à Las Terrenas. A 18H30 je me présentais à mon hôtel, après avoir eu un petit aperçu avant la nuit des longues plages à travers les cocotiers.

Ce que nous avons apprécié dans ce type de transport ce sont les Dominicains qui vous aident quand on est encombré avec ses bagages, qui vous renseignent dans la mesure ou on arrive à se faire comprendre. Merci à eux aussi, nous sommes ravis d’avoir voyagé comme ça, c’est inoubliable et nous recommencerons.

- Hôtel : LA TORTUGA, très bien situé, assez proche du centre mais au calme, bungalow dans un jardin tropical, très bon accueil des gérants français, 60 $US la nuit avec petit dèj (celui-ci ne valait cependant pas celui de l’Hôtel Bayahibe) . Note finale 9/10

- Appréciation sur LAS TERRENAS : Bien qu’à mon goût il y ait un peu trop d’ européens (français surtout), cela reste un vrai village dominicain (ce sont quand même eux que l’on croise le plus souvent), avec une âme et encore de l’authenticité, mais beaucoup plus étendu que Bayahibe, et très animé avec ça.

Ce qui m’a séduit le plus c’est toutes les possibilités qu’il y a à Las Terrenas pour qui aime les longues balades à l’écart de la foule et des transats :
Les plages sont magnifiques, quasiment encore sauvages, elles s’étalent sur des kms et sont peu fréquentées voire presque désertes (avant la période des congés scolaires qui a amené plus de monde, sur Las Ballenas on pouvait faire plus d’un km et ne croiser que 10 personnes). Nous n’avons pas pu voir par contre si il y avait plus de dominicains le week end car nous étions en excursions.
Ces plages sont successions d’anses bordées de cocotiers (dont on ne se lasse pas), d’expositions différentes, et pour peu que l’on pousse un peu plus loin, c’est la découverte de nouveaux paysages. Rien que la balade dans un petit bout de foret tropicale à travers la loma qui sépare l’extrémité de Playa Las Ballenas de la Playa Bonita, vaut le déplacement, l’arrivée sur Bonita est superbe, changement de décor et arrivée sur une plage à fortes vagues fréquentées par les surfeurs. Au bout de celle-ci, nouveau changement de décor, plages moins larges mais plus sauvages et mer à nouveau tranquille, nous sommes à Playa Coson, où nous somme allés 2 fois, avec toujours autant de plaisir, des balades à pied qui faisaient bien 15 km dans la journée, et où on se baignait 4 fois dans la journée dans des endroits différents.
J’aurai plaisir à revenir déjà sur ces plages, ensuite voir tout ce qu’on a encore pas vu, de l’autre coté (Est) nous ne sommes pas allés plus loin que l’extrémité de Punta Popy, mais avons pu voir qu’il y a encore de quoi faire, rien qu’à pied sur le littoral.

Pour ceux qui sont amateurs de quads ils peuvent sur place trouver largement de quoi louer pour aller visiter l’intérieur. Il vaudrait mieux d’ailleurs qu’ils évitent les plages, c’est interdit, pourtant certains indélicats se le permettent encore (petite ombre au tableau).
Nous préférons la marche à pied ou le cheval, où là nous avons vu qu’il y a aussi beaucoup à faire, ce sera aussi pour la prochaine fois.

Nous avons aimé aussi l’ambiance chaude le soir du coté du village des pêcheurs ou du centre (la Bodega, où nous avons dansé au milieu des dominicains).

Il y a aussi à Las Terrenas des gens attachants, compatriotes ou pas, qu’on a vraiment envie de revoir : Sascha (forum repdom.aceboard), comme Jean Pierre à Bayahibe nous "attendait", merci encore pour ton accueil des plus sympa et ta gentillesse Sascha au cas ou tu lises ces lignes. Manu est aussi une figure incontournable, débordante de sympathie (et pas que pour son activité d’excursions – Enmanuel-f-tour – dont je parlerai séparément). D’autres français rencontrés ici, qui à un moment de leur vie ont tout plaqué (leur confort notamment de cadre supérieur) pour venir à Las Terrenas … faire des pizzas par exemple.

J’ai donc quitté LAS TERRENAS non sans regrets le Jeudi matin 15 Février, destination Santo Domingo, puis Juan Dolio, et le lendemain l’aéroport pour le retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard-L
Posteur de confiance
Posteur de confiance


Nombre de messages : 27
Age : 71
Ville de residence a preciser : 38340 Voreppe France
Régions préférées ou choisies : Bayahibe - Samana - Sud Ouest - Nord Ouest
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour   Mar 19 Fév - 10:57

" Périple" JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour : suite

4/ RETOUR à JUAN DOLIO - GUAYACANES

J’avais retenue la dernière nuit en RD au Playa Esmeralda à Guayacanes, de façon à éviter le stress et la fatigue du transport, à passer aussi une dernière journée tranquille avant d’aller reprendre l’avion. Mais finalement ce retour fut tellement cool, et après 3 semaines en RD le stress il n’y en a plus, j’ai regretté de n’être pas resté un jour de plus à Las Terrenas, ce n’est pas comparable. Ce chapitre n’a d’intérêt que pour le transport

- Parcours LAS TERRENAS – GUAYACANES :
Il nous fallait prendre un taxi pour atteindre la "parada" des guaguas pour Sanchez, à la sortie du village, car nous en étions trop loin. Finalement pour un prix correct (800 pesos), nous avons été en taxi jusqu’à Sanchez, directement à l’arrêt de Caribe tours (celui-ci est également assez loin de l’arrêt des guaguas). Nous avons pris le bus grande ligne pour Saint Domingue à 10H30, voyage tranquille, on longe encore un peu la côte jusqu’à Nagua, on prend vers l’intérieur ensuite avec de nouveaux paysages (entre autres rizières bordées de bananiers), après un arrêt buffet en route (bonne organisation), d’autres paysages du centre du pays, avec des montagnes. On est arrivé à Saint Domingue à un peu plus de 14H30. La guagua qui nous a emmené jusqu’au parc Enriquillo pour attraper la guagua vers La Romana, c’était particulièrement folklo, c’était tellement bondé que la valise débordait sur le marche pied, le gars qui faisait monter les gens était carrément accroché en dehors, ou bien marchait à coté par moment. Nous avons un peu cherché au sud du parc, pour trouver un bus direction La Romana, mais finalement à 16H30 nous étions à Juan Dolio (partis à 9H00 de Las Terrenas)… et nous avions côtoyé 2 européens seulement durant tout ce voyage qui traverse une grande partie du pays. Nous recommencerons …


Le budget tout compris de cette aventure, départ Paris, hors souvenirs–cadeaux, a été de 2000,00 € par personne


A mon plus grand regret nous n’avons pu y retourner cette année, mais c’est un pays passionnant. Nous avons été comblés par ce périple, mais il y a encore à voir et à faire. J’espère ne pas avoir été trop long


A très bientôt à tous pour le récit des excursions, et encore merci à Jean Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Pierre
Posteur de confiance
Posteur de confiance
avatar

Nombre de messages : 1282
Age : 65
Ville de residence a preciser : La Romana - Bayahibe
Régions préférées ou choisies : Samana et sud ouest
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour   Sam 23 Fév - 1:48

Enfin je commencais a desesperer.

_________________
Animateur Région Romana et San Pedro de Macorix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecotoursnat.com
Bernard-L
Posteur de confiance
Posteur de confiance


Nombre de messages : 27
Age : 71
Ville de residence a preciser : 38340 Voreppe France
Régions préférées ou choisies : Bayahibe - Samana - Sud Ouest - Nord Ouest
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour   Sam 1 Mar - 21:11

Je sais que je t'ai fait attendre Jean Pierre, j'ai mis du temps à m'y mettre (pas mal de problèmes), mais j'espère que mes récits expriment bien toute la passion que j'éprouve pour ce pays, et tout le regret que j'ai de ne pas y retourner cette année. De me replonger dans tout ça me console un peu.
Va voir mes récits d'excursions depuis Bayahibe, avec les photos, tu ne seras pas déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Périple JUAN DOLIO – BAYAHIBE – LAS TERRENAS et retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excursions à Punta cana et Bayahibe: Ryanna Sun
» Plan d’urbanisation à Bayahibe
» Captain Pat Tours à Bayahibe (La Romana) et Punta Cana
» Jordy de Rachamps et Périple de Vigneul, mes deux loulous...
» Iberostar Hacienda Dominicus de Bayahibe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rép Dom - pour voyager en solo :: Le pays en entier :: Carnet de voyage-
Sauter vers: